Menu Fermer

Berceuse Electrique – les paroles

Un corbillard avançait dans le brouillard
Suivi de près par l’évêque de Colmar
L’ecclésiastique semblait cherché du regard
Ses croquemorts affalés sur un comptoir

Les croquemorts accoudés comme des crevards
Argumentaient avec les piliers du bar
Mon trousseau d’clés est rangé dans mon costard
“Oh nom de Dieu ! Mais qui conduit le corbillard ?”

Une poussette bleue mal garée sur un parking
La mère indigne s’est barrée faire du shopping
Le môme rigole bien au chaud dans son falzar
L’odeur immonde embaumait le corbillard

Un vieux vélo avançait dans le chaos
Accompagné par le cri d’un matelot
Sa marinière flottait comme un étendard
Tout au sommet de l’antenne du corbillard

Une diligence accélérait sa cadence
Ses canassons effrayé par Miss France
Sa belle écharpe déchirée de toute part
Enrobait bien le pare-chocs du corbillard

Une caravane revenait de la savane
Une robe pourpre coincée dans un jerrican
Un chauve en slip la suivait sur le boulevard
” Mon Dieu ma Robe ! ” C’était l’évêque de Colmar