Menu Fermer

Chanson d’amour – les paroles

Le Tiers payant
Le Tiers Monde
Le Tiercé
Je m’en fous
Je m’en fous

Les conventions
Les canons de beauté
Je m’en fous
Je m’en fous
Pariez
Souriez
Chariez
Je m’en fous
Je m’en fous

Les pique-assiettes
Les picards
Les picsous
Les pires moments de solitude
Je m’en fous
Je m’en contre fous

Je me fous de tout
   Mais quand je la vois
   Je suis comme un fou

   Je me fous
   De tout et partout
   Quand j’entends sa voix
   Je suis comme un fou

Devant elle le crucial devient futile
Le grandiose banal
Vous pensiez quoi
Vos rumeurs et vos blagues débiles
Je respire son parfum et je n’les entends pas

Je vous ignore il n’y a qu’elle
C’est pourtant facile à comprendre
Je n’attends rien je ne veux qu’elle
C’est juste à laisser ou à prendre

Le monde peut tourner dans l’autre sens
Les fous s’accrocher au pinceau
Le fou c’est moi
Souvent j’y pense
Enlevez l’échelle pour le grand sot

Je m’en fous
   Je me fous de tout
   Mais quand je la vois
   Je suis comme un fou

   Je me fous
   De tout et partout
   Quand j’entends sa voix
   Je suis comme un fou

Je m’en fous qu’elle me brûle par les deux bouts
Je m’en carre qu’elle fasse sauter tous mes verrous
Devant elle je m’en tamponne d’être à genou
Je suis consentant peu importe à quoi elle joue

Si vous saviez tous vos regards où j’me les fous
J’ai l’air d’un camé son odeur j’en suis saoul
Je veux bien ramper à m’en noyer dans la boue
Je ne veux qu’elle dans mes poumons et dans mes tripes un point c’est tout
Un point c’est tout !
Un point c’est tout !!!

Je m’en fous
Je me fous de tout
Mais quand je la vois
Je suis comme un fou

Je me fous
   De tout et partout
   Quand j’entends sa voix
   Je suis comme un fou