Menu Fermer

Chronique Merchants of air du 15/03/2016

Lien vers la Chronique Originale (en anglais)

Eh bien, c’est un album étrange. Présenté comme «punk moderne», ce quatuor français propose un enregistrement live, suite à son 1er album en 2014. Sur cet album live, ils jouent cinq chansons de leurs débuts, cinq nouvelles pistes du prochain album studio, et un inédit, écrit exclusivement pour ce concert live.

Pourtant, le tout soulève quelques questions et m’a fait regarder mes enceintes avec incrédulité à plusieurs reprises.

Peut-être parce que je connais le punk rock, et certainement le style moderne, comme un style de musique granuleux, sale et rapide. Si vous mentionnez “punk”, je pense à The Exploited, aux Ramones, aux Sex Pistols, à The Kids. Mais si vous mentionnez “punk moderne”, je pense à NOFX, Sick Of It All, Bad Religion, Millencolin … Vous avez saisi l’idée.

Eh bien, en ce qui me concerne, Electric Beans peut laisser tomber l’étiquette “moderne” et se revendiquer de ces chansons punk rock vintage.

Et c’est en fait une bonne chose. Tout au long de l’album, je me suis constamment rappelé des groupes comme The Kids, The Wolfbanes, The Scabs ou The Paranoiacs peut-être. Oui, les groupes de rock belges avait apporté un sens de la musicalité et une écriture décente à l’univers du punk. Alors que leur  musique a encore ce côté rugueux, et critique sociale, il y a quelques putain de bonnes chansons sur cet album. «What The Hell» par exemple, ou la chanson la plus lourde “Comptine Punk”, qui est en fait la chanson la plus punk.

Les Electric Beans me rappellent les festivals d’été. Un après-midi chaud, une bière fraîche dans la main, un groupe jouant sur scène, des promo-girls distribuant des trucs dont vous n’avez absolument pas besoin et l’odeur des hamburgers gras dans l’air. C’est une de mes choses préférées, et franchement, j’aime habituellement ces moments plus que j’aime les têtes d’affiches. En ce qui me concerne, Electric Beans peut jouer beaucoup de festivals cette année. Je suis sûr qu’ils vont rendre beaucoup de gens heureux.