Menu Fermer

Chronique Metal-France du 24/01/2017

Lien vers le site original

« De retour en noir » du groupe de modern punk ELECTRIC BEANS.

Faisant suite au live « Sans modération », paru l’année dernière, ce groupe Français originaire de Niort, remet le couvert avec une fois de plus les ingrédients qui sont leur marque de fabrique. Déjà un chant en Français, ensuite des guitares simples plutôt rock pour appuyer des rythmiques basiques qui conduisent à des mélodies assez accrocheuses. Enfin pas mal d’humour mais aussi ….de critiques en demi-teinte via notre belle société.

En fait à l’écoute de « Mœurs cathodiques », « j’ai perdu mon téléphone », on sent un certain sens de l’observation, le tout rendu avec un humour éclaboussé d’intelligence. Parfois ils délirent (Berceuse électrique), ou bien se mettent dans la peau de Jack l’éventreur (Jack), parlent de régime alimentaire (Jeudi) ou simplement de leurs galères pour essayer de se promouvoir (Notre chanson). C’est à la fois simple mais plein de fraîcheur et plutôt éclectique dans leurs messages.

Il semblerait que sur cet album, on retrouve les versions studio de « Jack », « jeudi », « Notre chanson », « j’ai perdu mon téléphone » que l’on avait en live sur “Sans Modération”.

J’ai particulièrement aimé « De retour en noir » qui est en fait un petit catalogue de tous les groupes de metal et de hard rock qui ont marqué le chanteur. Et c’est dit, une fois de plus, avec un certain talent de plume.

Alors ils ne sont pas aussi célèbres qu’un LOFOFORA, qu’un TAGADA JONES, mais ils s’inscrivent dans la pure tradition d’un certain rock français via de vieux groupes comme les RATS, LE CRI DE LA MOUCHE, les SATELLITES. Même s’ils se qualifient de modern punk, ce qu’ils font a déjà été fait et se fera encore dans le futur. Une sorte de tradition Française en quelque sorte. Pour conclure, leur musique n’a rien d’exceptionnelle mais elle s’imprime bien dans le cervelet, quant aux mots…. Je vous aie déjà dit ce que j’en pensais.