Menu Fermer

Chronique Noizz webzine du 24/01/2017

 

Lien vers le site original (en espagnol)

Il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion de chroniquer le précédent album de ce groupe français, les ELECTRIC BEANS, un album intitulé “Sans Modération” qui m’avait assez surpris pour un groupe aussi récent (2011) puisque c’était un Live.

Quoiqu’il en soit, ce fut un premier contact avec la musique de ces Français qui nous reviennent désormais avec un nouvel album où on sait du coup à quoi s’attendre.

Ils se définissent toujours comme du Punk moderne, bien qu’en réalité il y ait beaucoup d’influences classiques dans leur style simple et direct, mais qui fait respirer un vent de fraîcheur. Les fondamentaux de ce «De retour en Noir” ne sont ni plus ni moins que du punk rock.

Ceux qui connaissent un peu le français reconnaîtront que le titre de cet album signifie “Back in Black”. Le livret et la pochette, amusants, reflètent très bien la personnalité du groupe. Le sens de l’humour est quelque chose d’important dans la musique de ces gars-là et ils savent être très bons dans leur mélange particulier de Punk et de Rock. Personnellement, je vois dans leur résultat final tout ce qu’il y a de plus typique du genre, comme le faisait THE CLASH, pour ne nommer qu’eux. Ce qui est certain est que grâce à l’utilisation du français et à ce son impeccable il est difficile de ne pas comprendre leurs influences.

“De retour en Noir” est un de ces albums facile à écouter, un album simple mais qui ne mâche pas ses mots.

Les chansons ont cette fois une finition plus digne d’eux, en grande partie grâce au travail de celui qui était aux commandes du mix, Francis Caste (BUKOWSKI, AQME, COWARDS, VOMIT ULTRA), de sorte que tous ceux qui aiment ce genre de musique faite de spontanéité et d’énergie passeront un agréable moment

Certes ces Français n’ont rien inventé, mais ils ont une recette personnelle si divertissante : du punk, du rock et une bonne dose d’humour pour ce troisième album des ELECTRIC BEANS.