LES SARDOUSIENNES PAROLES DE...

Chanteur de Rock

J’ai chanté sur Broadway

Sur un trottoir Rue d’la Paix

Et à la fin d’la journée : vingt cinq balles

J’ai tenté le métro

Les mariages, les rodéos

J’faisais bouger mes morceaux pour que dalle

Mais l’ambiance underground des bars me manquait

J’ai porté des paillettes

Le smoking blanc qui s’la pète

J’avais l’air d’un Joe Dassin clérical

J’ai pris deux douches par jour

J’ai fait des chansons d’amour

J’imitais Michel Sardou, impérial

J’ai fini par brûler mes tenues Variété

J’me suis fait un tatouage colossal !

Chanteur de rock

La voix enrouée, bien houblonnée

Chanteur de rock

Le crâne rasé, pas bien lavé

Chanteur de rock

Le kilt en laine, l’haleine chargée

Chanteur de rock

Le veste cloutée, la voix cassée

Un requin du métier

Me dit tu vas exploser

On parl’ra toi dans la presse à scandales

J’ai gobé, j’ai signé

Album et méga tournée

En prime time télévisé : magistral !

Quand j’ai vu les choristes et le piano à queue

J’ai pissé sur la scène, théâtral

Mes potes m’ont rattrapé

Je chantais Champs-Elysées

Dans un bar karaoké du Cantal

Du whiskey écossais

L’intégrale d’AC/DC

J’ai retrouvé mon organe guttural

On a repris la route,

Nos guitares ambitieuses

Pour deux ou trois vicieuses provinciales !

Chanteur de rock

La voix enrouée, bien houblonnée

Chanteur de rock

Le crâne rasé, pas bien lavé

Chanteur de rock

Le kilt en laine, l’haleine chargée

Chanteur de rock

La veste cloutée, la voix cassée

solo

Chanteur de rock

La voix enrouée, bien houblonnée

Chanteur de rock

Le crâne rasé, pas bien lavé

Chanteur de rock

Le kilt en laine, l’haleine chargée

Chanteur de rock

La veste cloutée, la voix cassée