Menu Fermer

Rock, Rise… and fall

La concert des Electric Beans qui s’annonce à Niort (Festival Rise & Fall) pue le rock à plein nez.

Et si j’en parle c’est que ça sent plus fort que d’habitude. Je ne suis pas du genre à donner dans le sujet d’article futile et inutile. Vous me connaissez. Tout d’abord ça sent le fan énervé, excité, rêveur et impatient. Le fan des Beans, bien sûr, puisqu’il n’a pas eu sa dose de rock live depuis longtemps.

Mais pas que… car oui, le Festival Rise & Fall c’est l’occasion pour quelques géants de la musique mondiale de voisiner le temps d’une scène. Et c’est la chance qu’auront les propriétaires du précieux ticket d’entrée. Pour la première fois les Beans vont côtoyer les Red Dust et les Dirty Buxom Blond sous les mêmes feus de projecteurs ébahis.

Amis fans des Beans : pincez vous le nez si vous le pouvez !

Commençons par les Dirty Buxom Blond. Voilà un groupe qui fleure bon les phéromones sexuelles, la bombasse blonde en rut, le tout arrosé de bière tiède et de clopes de fin de soirée. Originaires de New York, en Vendée, ce sont des hommes de concert. Les 3 musiciens ont fait leurs armes pendant des années en première partie de Metallica, Iron Maiden et autres Hugues Aufray. En 2017 c’est la consécration, ils reçoivent un HOT D’OR spécial au Festival du film érotique de St Maixent l’Ecole.  Ne vous méprenez pas : on parle bien de musique… du moins ce qu’il en reste dans nos oreilles quand leurs amplis s’éteignent enfin. Alors oui, les Dirty Buxom Blond ça sent le rock sale.

Mais on peut faire plus sale.

Ca peut aussi sentir la poussière… de la poussière rouge. Et sans doute de la poussière de caillasse puisque les Red Dust vont nous vendre du stoner. En recevant le dossier de presse de leur maison de disque j’ai découvert combien les Red Dust avaient une histoire singulière. Dieu sait combien la route a été longue qui mèna les Red Dust à la gloire frénétique et au star système. Ca sent le travail, ça sent la transpiration, ça pue le besogneux qui n’abdique pas. Michael HOUSTON, le leader des Red Dust (sans doute un pseudo), est au départ le fils du producteur éponyme (bah oui éponyme vu que c’est son père), qui a créé le fameux Tremplin Musical Rock BYBOS “Bring You Bollocks On Stage”.

Ce festival est réservé aux groupes anglais qui n’ont pas encore percé. Les trois irlandais y ont été repérés par la maison de disque Tuniversal, après leur 6ème victoire d’affilée. Depuis ils cartonnent ! Leur dernier album s’annonce comme le carton de la rentrée 2020. Pour info, ils l’ont enregistré dans le studio Birth Of sound (studio originel de Johnny Hallyday et Sophie Favier),

Ca sent la bonne soirée… ça sent la franche camaraderie et la cervoise fraîche. Il ne faudra être ni retard ni partir trop tôt… pour ne rien rater.

Heckle Freux – Parfumé