Menu Fermer

Rocking Birthday

” Quelle effervescence ! Quelle fête !”, Max Cavalera n’en revenait toujours pas. Accompagné de sa femme et de son inséparable frère, le fondateur de Sepultura était hier soir un des chanceux VIP à avoir été invité par Ludo pour son anniversaire.

Le parc Disneyland Paris avait été entièrement privatisé pour l’occasion et c’est bien sûr le Maître des lieux en personne, Mickey, qui a accueilli devant 200 journalistes la crème des people du moment.

Que dire d’une soirée à laquelle nous n’avons pu assister, si ce n’est reprendre les émotions lancées à la volée, au milieu de la nuit, lorsque les premiers “couche-tôt” quittèrent les lieux : “émouvant”, “merveilleux”, “il nous a éclaté le baaatârd “… Hilary Clinton, décoiffée et bras dessus bras dessous avec Akhenaton, semblait manquer de vocabulaire en montant dans la limousine rose bonbon du rappeur vers 4h du matin…

Il nous a fallu attendre le lendemain et la diffusion des meilleurs extraits par MTV pour comprendre que c’était bien en dessous de la vérité.

D’abord il y a le cadeau d’un ami : une reprise Unplugged de la Comptine Punk par le boss en personne : Bruce Springsteen.

Puis il y eût l’hommage de ses pairs : une version instrumentale de Faux-Frère par Tom Morello et Slash…

Et le bouquet final…

Tout partait d’un grand classique : une fontaine de flutes de cristal, arrosée de Dom Perignon 1969. Ludo, Lorie sur la cuisse droite et Alizée sur la gauche, s’amusait de ce qu’il avait lui-même organisé… Mais la première surprise arriva pour le guitariste des Beans : Zlatan Ibrahimovic en smoking et un ballon d’or dans les mains.

Sous un tonnerre d’applaudissements et de cris de stupeurs le joueur mythique posa le ballon par terre, pris son élan, et shoota vers la fontaine, explosant les centaines de verres !!!! Ce qu’on pensait être un acte de destruction massive n’était en fait que le prélude à une apparition divine sous une pluie d’éclats de cristal : Halle Berry en robe moulante transparente de chez Dior, sortant comme une sirène des restes de ce qui fût une fontaine de champagne.

La belle prit un micro, s’approcha du rebord de la scène, le noir se fît et, à peine éclairée d’un léger trait de lumière, entonna un “happy birthday Mister President” qui renvoya Lorie au rang d’animatrice de Récré A2.

Quelle soirée !! Nul ne revit Ludo lorsque la lumière revint, mais la soirée bâtît son plein jusqu’à l’aube.

Heckle Freux – pour Paris Match