Menu Fermer

Un ange passe

“Assieds-toi mon frère. Joie et profondeur. »

Frfr, le plus grand mystère que le monde du Heavy Metal ait créé. Une hérésie de la procréation divine.

Le jour de ses dix-huit ans, à l’heure exacte de sa naissance, il fait ses valises et part s’installer à Lourdes en laissant un mot à ses parents : « merci pour tout, soyez heureux ».
Il entre au séminaire, pour devenir prêtre, mais se fait virer après 3 ans pour « relations physiques répétées avec des personnes de la communauté cubaine de la ville ». Tous les samedis, le jeune Frfr fait le mur et part jouer des percussions au Loco Loca, bar concert afro-tropical.

L’une de ses conquêtes veut lui intenter un procès en paternité ? Il s’échappe alors au States chez un ami qui a une chambre étudiante à partager à Chicago. Il y rencontre Phil, avec qui il partage quelques scènes locales, en passant du Jembé à la Batterie.

Adepte du Bouddhisme, puis de l’Eglise Anglicane, puis de l’Eglise de Saint Gore, puis grand maître de la Scientologie, puis prêtre de l’Ordre de la Lune Montante… Frfr est un homme de foi, et de spiritualité.
« Les anges m’ont donné 2 bras et le rythme… » 2 bras oui, mais sa carrière musicale bat de l’aile, malgré une tournée one shot avec les Red Hot Chili Peppers, et une histoire d’amitié contrariée avec Bertrand Cantat, il peine à s’établir.

« Je me souviens de notre discussion à Rio. Arno et Ludo étaient chauds, Phil pas. Je l’ai relancé 10 fois, et un jour il a débarqué de Venise avec sa basse. C’était son destin, je l’avais lu dans les tarots »

Aujourd’hui il continue sa quête du Graal mais n’oublie pas de parler musique : « je suis celui qui évite au Beans de tomber dans le pêcher mais notre musique doit aussi se nourrir d’excès tout en abusant de la soif de paix et de profondeur que les esprits du grand Shakra blanc ont révélé au monde le jour où Galia la mère nature nous a donné le sens de nos partitions incantatoires. Je suis toujours connecté».

Même en concert, il garde ses 2 portables à proximité. D’ailleurs on comprend tout cela dans Deal Vaudou.
Et pour l’Agape ? « Grishnû sera là, avec nous, il me l’a dit; il ne peut rien nous arriver »

Heckle Freux – Témoin à Charge de Jeova