Menu Fermer

What the Hell Fest !

Le Hellfest, qui vient de se dérouler les 21, 22 et 23 juin derniers, est le rendez-vous incontournable des amateurs de Rock, Heavy Metal et autres genres bien électrifiés. Ce sont plus de 100 000 personnes qui se sont répartis cette année sur les 3 jours de festival à Clisson.

Quoi de plus normal, dès lors, que le mouvement Heavy Metal Post-Traumatologique y trouve sa place. C’est ce que le Directeur de la Programmation du festival s’est dit cette année en invitant les fondateurs du mouvement : les Electric Beans.

Ce style, créé à Mougon en Floride, fin des années 90, rassemble tout ce que les amateurs de métal vénèrent : puissance, mélodie, et second degré.

Venus en V.I.P, afin de reconnaître les lieux sans doute pour un futur concert, Arnaud, le chanteur des Electric Beans y a aussi côtoyé le gotha du rock mondial, preuve s’il en est besoin, que les Beans font désormais partie de cette grande famille du Show Business.

Le groupe Louise Attaque

” C’est important de discuter avec les autres musiciens, nous échangeons nos adresses, nos tuyaux, nos impressions sur telle ou telle ville “ nous avouait Arnaud, en sortant de l’époustouflante prestation des 2B3 sur la Mainstage 1.

Les 2B3

L’idée de jouer ici, fait son chemin, mais l’opération séduction du festival vers les Electric Beans n’est pas gagnée pour autant. ” Notre manager est en discussion avec le programmateur, mais nous avons des contacts avec d’autres festivals, nous ne pourrons pas jouer partout “, nous précisa Arnaud à la fin de sa séquence d’autographe au Metal Corner.

Les 2B3 et ArnaudArnaud et les quatre 2B3

Avant de repartir vers Mougon et la Floride, Arnaud devait encore donner une conférence de presse, nous en ferons un compte rendu dans les jours qui viennent.

Ted Bean